Select Page

Module 2 – CYBERviolence

S’exprimer sur le Web, c’est être auteur.e!

Écrire sur le Web, c’est s’exprimer, c’est communiquer. Être auteur.e c’est être créateur.trice, être à l’origine de quelque chose de nouveau. Cette aussi une personne qui accomplit une action dont on lui a attribué la responsabilité de l’acte. (Dictionnaire Larousse) Écrire n’est donc pas «virtuel», mais il s’agit d’un acte en soi. Dans la culture des jeunes, cet acte s’exprime de plusieurs façons et, de façon générale, ils savent qu’écrire en ligne vient avec comporte des responsabilités et des conséquences.

 

Voici quelques exemples qui permettent de comprendre que ces jeunes «natifs du Web» ont des pratiques de communication qui font usage de l’ironie, du sarcasme et largement de l’image. Ils le font aussi dans un esprit communautaire d’entraide et de partage en ligne. Le réseautage et rendre visibles leurs messages sont également importants pour eux.

Les Youtubeurs et les Youtubeuses, nouvelles stars chez les jeunes!

YouTube est devenue une formidable «plateforme d’expression identitaire, sociale et politique» chez les jeunes (Réf. Claire Balleys 2017). Ce sont de réelles communautés de youtubeurs (et de fans) qui s’y créent. En voici un exemple: connaissez-vous Norman et sa chaîne YouTube ?

Le partage de savoirs et influenceurs Web

Plusieurs jeunes sont très généreux.ses de leurs connaissances en concevant des tutoriels, des blogues spécialisés. Certain.e.s le font pour acquérir une réputation sur Internet, gagner leur vie, d’autres par soucis de transmission pédagogique ou encore pour partager des intérêts, des passions en commun avec une communauté en ligne. Voici un exemple d’influenceurs Web : Segment de l’Émission Tout le monde en parle (26 novembre 2017)

Auteur.e … de ma chambre!

C’est bien connu que les adolescent.e.s expérimentent un espace d’autonomie et que le développement de leur individualité se passe notamment hors du cocon familial. La chambre est ce lieu privilégié d’intimité et de communication entre adolescents. Il n’est donc pas étonnant que ce soit aussi de leur chambre que les adolescents s’expriment sur le Web (Réf. : Thèse en cours de Nina Duque ; Thoër, C., Millerand, F., Vrignaud, C., Duque, N., & Gaudet, J., 2015; Glévarec, 2009).

Pourquoi et comment les jeunes publient-ils des photos en ligne?
Afin de comprendre les décisions des jeunes à partager ou non des photos en ligne, voici quelques critères qu’ils utilisent : pour socialiser, bien paraître, ne pas avoir l’air pris sur le vif (sans que ce soit le cas), personnaliser (sans être révélateur), être cohérent.e et ne rien publier de compromettant. Autrement dit, lorsqu’un jeune partage ou publie des photos en ligne, il ou elle le fait dans le cadre d’une stratégie visant à établir – et à défendre – leur identité en ligne. Ils sont surtout motivés par la réaction immédiate (ou imaginée) de leurs pairs, mais savent également que leurs photos pourraient ultimement être vues par des publics institutionnels. Ils sont donc préoccupés de l’effet que ces photos pourraient avoir si elles les montraient sous un jour négatif. (Réf.)