Select Page

Module 3 – Comment intervenir

Interventions qui ne donnent pas les résultats escomptés (Réf. 1)

 

Voici quelques autres bémols concernant les pratiques qui visent la responsabilisation des cibles, notamment face à la divulgation d’information privée (Réf. 3): Souvent, en tant qu’adulte, face à des situations de circulation d’images intimes, le premier réflexe consiste à s’étonner auprès des jeunes filles de leur comportement – par exemple la réalisation et l’envoi d’un selfie à leur petit ami. On peut aussi tendre à protéger les filles en les encourageant à faire attention à elles, à ce qu’elles font, à ce qu’elles exposent, en ne pas publiant de photo pouvant faire l’objet de critiques par exemple.

 

Ce qui pose problème est la diffusion de contenu sans l’accord de la personne, ce qui constitue une atteinte à la vie privée. Propager des rumeurs ou des insultes peut avoir des conséquences graves pour les victimes. Sanctionner ces faits est donc important afin de rappeler les droits et libertés de toutes et de tous.