Select Page

Module 2 – CYBERviolence

Démystifions les technologies numériques

Introduction et vocabulaire

Plusieurs mots ont été utilisés pour rendre compte de l’ère numérique: cyberespace, télématique, nouvelles technologies (NTIC), inforoute, réseau Internet, médias sociaux, TIC, Web 2.0, … D’abord, convenons que les technologies numériques ne sont plus vraiment «nouvelles» et que le vocabulaire évolue en conséquence. Voici donc une introduction au vocabulaire qui est davantage employé actuellement dans le milieu et parmi les militant.e.s et les scientifiques.

Numérique (Réf. 1)
Se dit, par opposition à «analogique», de la représentation discrète de données ou de grandeurs physiques au moyen de caractères (des chiffres généralement); se dit aussi des systèmes, dispositifs ou procédés employant ce mode de représentation. Note: En français, l’adjectif «digital» signifie «relatif aux doigts» et ne doit pas être utilisé dans le sens de «numérique».

Les TIC (Technologies de l’information et de la Communication)
Sont les technologies, dont les outils socio-numériques tels que les téléphones cellulaires (dont les téléphones intelligents), les tablettes numériques, les liseuses numériques, les ordinateurs de table ou portables et les montres numériques, entre autres. Le Web 2.0, appelé aussi Web social, est un terme qui désigne le réseau des réseaux, c’est-à-dire Internet, dans un mode où il y a davantage d’interactions entre internautes.

«Sans vouloir proposer à priori une définition stabilisée du Web social, disons que cette expression désigne, d’une part, l’émergence de nouveaux dispositifs numériques indissociables de l’évolution d’Internet (regroupés sous le vocable «Web 2.0») et, d’autre part, le développement d’usages originaux médiatisés par ces dispositifs et centrés sur la participation active des usagers dans la production et la diffusion des contenus circulant sur la Toile. Rappelons que le terme «Web 2.0» a été introduit par Tim O’Reilly en octobre 2004» (Réf. 2)

Même si on constate actuellement un usage croissant du préfixe e- (pour électronique), calqué sur l’anglais, pour désigner des activités fondées sur l’utilisation des réseaux informatiques et de télécommunication, il est préférable d’utiliser soit le préfixe télé (notamment avec des notions relevant strictement du domaine de la télévision ou des activités à distance) ou en ligne. (Réf. 3)