Select Page

Module 2 – CYBERviolence

Les intervenant.e.s et organismes communautaires ont avantage à développer leurs usages des technologies numériques

En plus de se familiariser individuellement, comme intervenant.e, avec les TIC et de mieux comprendre comment les jeunes de votre milieu s’en servent, il peut être utile pour votre organisation de se pencher sur vos usages de technologies numériques. Comment veut-on s’en servir dans le cadre de notre travail? Quels types de communications ou d’interventions sont possibles en numérique? Quelles sont les balises à mettre? Voici deux pistes: l’intervention par texto et la communication via YouTube.

Intervenir par Texto? (Réf. 18)

Voici un exemple de Tel-jeunes, un organisme qui, en 2013, s’est doté d’un nouveau mode d’intervention brève par texto pour rejoindre les jeunes âgé.e.s de 12 à 17 ans. Ce type d’intervention psychosociale assurée par un intervenant professionnel constituait une première au Québec. Tel-jeunes a engagé une recherche visant à:

  1. cerner les motivations et les types de problématiques qui amènent les jeunes à utiliser le service;
  2. documenter les spécificités de l’intervention brève par texto;
  3. identifier les avantages et les difficultés rencontrés par les intervenant.e.s.

Trois thématiques dominent les demandes qui émanent très largement des filles, soit les relations amoureuses, la santé psychologique et la sexualité. Les jeunes attribuent de nombreux avantages au service texto, dont, entre autres, l’anonymat, la possibilité de texter en tout temps et le caractère réflexif de l’écrit. Les intervenant.e.s jugent ce mode d’intervention efficace et satisfaisant pour répondre aux demandes d’information des jeunes, mais rapportent des difficultés lors d’interventions sur des problématiques plus complexes. Celles-ci renvoient aussi au mode de communication par texto, aux limites de la plateforme web et à l’organisation du travail. Plusieurs ajustements ont permis d’améliorer l’expérience d’intervention.